Auprès des publics spécifiques

Un travail de fond a été effectué auprès de publics spécifiques qui n’ont souvent pas accès à la danse. Que ce soit dans le milieu scolaire (centre de rééducation fonctionnel) , dans le milieu associatif autour du handicap mental (les papillon blancs, établissement et service d’aide par le travail…), en milieu hospitalier (établissement public de santé mental, CHU…), en milieu carcéral.

Le corps en mouvement libère une parole qui mêle imaginaire et symbolique. Une fois considérée et accueillie cette parole doit être accessible à tous. C’est la fonction de l’artiste de provoquer et d’accompagner cette parole.