« L’enjeu est d’être présent à l’endroit où l’on est convoqué »

Ulises Alvarez Cie Maguy Marin.

Équipe

Gaëlle Bouilly | SCÉNOGRAPHE

ÉQUIPE DE CRÉATION 

ÉQUIPE ADMINISTRATIVE

CONSEIL DES SAGES

ET BIENVEILLANTS

Elsa Bodineau | REGARD COMPLICE

Corinne Dardé | VIDÉASTE

Aurélia Roche Livenais COLLABORATRICE DE DIRECTION

Neirouz Soussi | SECRÉTAIRE ADMINISTRATIVE

Paul Morizeau | ADMINISTRATEUR

Dominique GIACOBI | PRESIDENT

Julie TEYSSOU | ADMINISTRATRICE

Noël CLAUDE | ADMINISTRATEUR

Annick Piteau | BÉNÉVOLE ASSIDÛE

Cécile Pelletier | CRÉATION COSTUMES

Pauline Sol Dourdin 

| ASSISTANTE CHOREGRAPHE ET INTERPRETE

 

Elsa Bodineau

REGARD COMPLICE ET THÉÂTRAL

Comédienne, formée au Conservatoire National de Région de Versailles en 1996 et auprès de France Rousselle professeur à l’ENSATT.

Elle a ensuite durant sa formation travaillé le clown au Théâtre du Soleil et à l’école du Samovar avec Gabriel Chamé, la Commedia dell’arte avec Carlo Boso, le mime avec Elena Serra, Mime marceau, la danse.

Elle est également chanteuse de formation jazz à l’école Atla-Paris. Elle a joué dans divers lieux : théâtre, train, rue, château, écoles… afin d'aller à la rencontre de tous les publics.

Elle se dirige très tôt vers la transmission et l'enseignement de l’art dramatique et monte des projets pédagogiques-classe théâtre, ateliers, spectacles, stages. Puis elle choisit de créer aussi avec des habitants sur des territoires.

En 2012  "EXIL" voit le jour, projet intergénérationnel avec des artistes /pédagogues et amateurs mêlant arts plastiques, musique, théâtre à la Maison des Arts de St Herblain (44). Elle intervient également sur des ateliers et stages Danse/Théâtre au sein de la Cie 29x27 à Nantes.

Elle a obtenu un master 2 à l’Université Paris X et travaille sur « la représentation du conflit israélo-palestinien sur la scène » avec David Lescot, artiste associé au Théâtre de la Ville-Paris.

Elle choisit de créer sa compagnie, La Compagnie des Gens Debout à Paris en 2007 puis à la Fabrique-Laboratoires de Nantes en 2012. Autrice et metteuse en scène de plusieurs créations pour la Cie des Gens Debout, Des gens Avec et des Gens Sans 2004, Je voudrais monter sur la Lune, jeune public création 2010, Super-Héros performance 2012, Triangle création 2014 et en collaboration avec d'autres, Cie 29X27-Danse, plusieurs créations, Collectifs Les Sans Tréteaux La Véritable traversée d'Ulysse 2008, Cie Xadur-théâtre, Des Mains et des Mots-Rêves 2018.

Elle s’intéresse notamment à la question de l'exil et des frontières, de l'identité, de l'appartenance à une terre, portant un regard sur l'actualité. Sa démarche de comédienne-autrice passe  par un temps nécessaire d'écriture et de laboratoire au plateau avec des corps en recherche, en mouvement.

Actuellement en résidence d'écriture (dans son antre...) pour la prochaine création, qui sera dans un premier temps avec l'équipe de comédiens une mise en espace et en voix  pour faire entendre les mots.

Gaëlle Bouilly

SCÉNOGRAPHE

A la fin de ses études d’architecture, c’est une évidence pour Gaëlle Bouilly qu’il lui faudra mettre son regard sur l’espace au service de la scène.
Après avoir assisté José Menchero - scénographe à Barcelone - durant une année, elle rencontre Vincent Colin - metteur en scène - qui lui propose de le seconder sur la pièce De la démocratie en Amérique dont le dispositif scénique est orchestré par Daniel Buren.
A la suite de ces premières expériences, elle devient scénographe pour plusieurs compagnies : Vincent Colin, La Tribouille, Gregoire & Co, Son’icone Danse,...
En 2005, elle fonde avec Matthias Groos – chorégraphe - la compagnie 29.27. Ils écrivent toutes leurs pièces à quatre mains pour lesquelles ils mêlent les arts plastiques et visuels à l’écriture chorégraphique.
Leur dernière pièce Un seul être a été créée en 2018.
Parallèlement, depuis 2015, Gaëlle travaille pour la compagnie Tourneboulé - Marie Levavasseur et Gaëlle Moquay et la compagnie La Volige - Nicolas Bonneau.


Au sein de la compagnie 29.27 elle enrichit de nouveau son panel d’expériences en co-dirigeant un projet artistique complet.

En 2012, défendant des valeurs artistiques et humaines, la compagnie 29.27 ouvre, dans le centre-ville de Nantes, un projet de résidences d’artistes, de transmissions et de réflexions, ouvert aux publics : SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS. 

 

Corinne Dardé

VIDÉASTE

Opératrice de prise de vues et vidéaste, Corinne Dardé a réalisé des documentaires de création autour de l'art et de la danse (Keep Calm, Madri e figli_Padri e figliGao XingjianLa danse du corps qui parle, Notes Blanches, ect).

 

Elle collabore notamment avec des chorégraphes, des metteurs en scène et des photographes, pour des vidéos de création, des captations, des teasers ou des portraits filmés.
 

Elle a ainsi été artiste associée à plusieurs résidences territoriales de chorégraphes proposées par les Rencontres Chorégraphiques de Seine Saint-Denis, et à des CLEA (Contrat local d'éducation artistique, au CDC Val de Marne et dans l'Arpajonnais).

 

Rémy Chatton

MUSICIEN ET COMPOSITEUR

Musicien et compositeur, Rémy Chatton a, depuis vingt ans, multiplié les expériences. Jouant contrebasse, violoncelle, guitare ou violon, il a acquis maîtrise et liberté sur scène et en studio au sein de formations aussi variées que : Le Bal des Martine, Monsieur Nô, Atlani, Ocelot, La Môme, Alison Young, Black Rooster Orchestra, François Ribac et Eva Schwabe, Tangage, la voûte nomade, La compagnie Tourneboulé, Magnific Losers. Depuis 2004, auprès du compositeur et chanteur Monsieur Nô, il collabore à la réalisation de plusieurs albums (enregistrements, arrangements et mixages) ainsi qu’à celle de disques de la collection « les Enfantastiques ». Il réalise et mixe aussi les albums de Aaken, plusieurs disques de Tangage, La môme, Magnific Losers...
Depuis 1991, il développe également un travail de composition et de design sonore pour le théâtre et la danse. Il accompagne notamment le travail de créateurs tels que Anne Conti, Lisa América, Sonia Codhant, Pierre Foviau, Teresa Wennberg, la compagnie Tourneboulé, Aurélia Monfort, Justine Cambon.

 

Stéphanie Gaillard

INTERPRÈTE

 

Stéphanie Gaillard se forme à la danse au Conservatoire de Nantes, puis à E.P.S.E.DANSE, à Montpellier, et au C.E.F.E.D.E.M. de Nantes pour le volet pédagogique et y obtient le Diplôme d’Etat (D.E) en danse contemporaine.

Depuis 2005, elle est danseuse-interprète et a travaillé pour différentes compagnies, Bobaïnko, Paq’la Lune, ou encore Tango Sumo, compagnie dans laquelle elle a été interprète et assistante chorégraphe sur la pièce Around. Elle travaille également depuis de nombreuses années, avec la compagnie Lo (Rosine Nadjar), La Famille Cartophille, ainsi qu'avec la compagnie Pied en Sol, et plus récemment avec la compagnie 29.27 (Matthias Groos et Gaëlle Bouilly), À la tombée des Nues, La Caravelle et Kokeshi.

Elle travaille également autour de ses propres projets en collaboration avec Maxime Herviou, fait regard extérieur sur différents spectacles, et intervient en tant que chorégraphe auprès du collectif amateur 7.8.3. pour lequel elle crée "La vie cachée des flamants roses".

Elle intervient dans le cadre de stages, cours et ateliers ponctuels au 783 ainsi qu'auprès d'écoles.

Begoña Garcia Navas

CRÉATRICE LUMIÈRES

 
 

Matthias Groos

CHORÉGRAPHE

Matthias Groos est un auteur chorégraphique qui n’a de cesse de sortir des cadres établis.

Formé au théâtre, à la danse et au chant, il mélange joyeusement les genres et s’attelle à des écritures décalées empreinte de poésie et de références cinématographiques.

Formé au CNDC d’Angers et auprès de Régine Chopinot au ballet Atlantique, il est interprète pour des compagnies de territoire et s’investit dans la transmission et les rencontres avec le public.

Titulaire du diplôme d’état il défend une pédagogie accessible à tous, du milieu scolaire à l’hôpital en passant par la formation professionnelles du danseur.

En 2005 il crée avec Gaëlle Bouilly la compagnie 29.27, un format artistique large qui inclut autant la création artistique - production de pièces pour les théâtres, projets in situ, création amateurs - que le soutien et l’accompagnement des artistes : SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS.

Il développe aujourd’hui une posture globale qui intègre autant ses compétences d’artistes que de porteur de projet, et défend qu’une entreprise culturelle- que ce soit un spectacle, un lieu ou une mise à disposition de ses compétences artistiques pour d’autres- soit un champs de possibles qui mêle exigence, accessibilité, humanisme et poésie.

Maxime Herviou

INTERPRÈTE

Maxime Herviou débute son parcours par la danse hip-hop. Au travers de cette discipline, il y découvre un langage riche et d'une grande intensité.

Son élan le conduit à la danse contemporaine. Il intègre en 2012 la compagnie Tango Sumo où il interprétera de nombreuses pièces pour l'espace public.
Par la suite, il rejoindra différentes compagnies en tant qu’interprète : Compagnie Olivier Dubois, Le grand jeté – Frédéric Cellé, La Famille Cartophille, les Urbaindigènes, ...

Actuellement, il danse pour la compagnie 29.27 dans le spectacle Les petits duos de la nuit.
Il travaille également autour de ses propres projets en collaboration avec Stéphanie Gaillard et est interprète pour la compagnie Lo, la compagnie Carna et la fanfare big Joanna.

En parallèle de son parcours de danseur, il se passionne pour le dessin, c'est une pratique qu'il aime exercer et un moyen d'expression essentiel à sa communication. 

 

David Humeau

INTERPRÈTE

Après avoir étudié l’art dramatique au Conservatoire de Région de Nantes, puis au Studio Théâtre du CRDC et obtenu un master en Performance à la Goldsmith University of London, David Humeau a travaillé avec diverses compagnies et metteurs en scène : théâtre classique et contemporain avec Hubert Colas, Michel Liard, Yvon Lapous, le Théâtre du Rictus, le Théâtre de l’Ultime, la Compagnie du Deuxième, et théâtre musical avec le Théâtre Nuit.

Il continue de croiser les genres avec le collectif Madame Suzie Productions à l’intérieur de différents projets, musique et théâtre avec le Bal des Variétistes et Gruppetto et théâtre, objet, musique, danse, écriture et mise en scène avec Les Pilleurs d’épaves.

 

Stéphane Imbert

INTERPRÈTE

Artiste chorégraphique, sculpteur et co-fondateur de LUCANE avec la danseuse et photographe Aëla Labbé. 

Après un cursus de danseur classique, il rencontre Odile Duboc dans une formation nationale de la danse à l’école. Il collaborera en qualités d’interprète, d’assistant et de pédagogue au plus près de cette artiste. 

Aujourd’hui, il continu la transmission de cette démarche auprès de divers publics amateurs et professionnels.

Son travail d’artiste est en lien avec toutes ses expériences professionnelles et de son travail d’interprète pour la scène avec, entre autres, Geoges Appaix, , Michei Laubu, Nathalie Béasse, François Grippeau, Matthias Groos et Gaëlle Bouilly, Laurent Cebe.... à la construction métallique en passant par les métiers de bouche.

 

Aëla Labbé

INTERPRÈTE

Aëla est chorégraphe, interprète, photographe et co-fondatrice de LUCANE avec Stéphane Imbert.

Formée à l’École Supérieure d’Art d’Amsterdam, Aëla est danseuse interprète pour la compagnie 29x27, Uncanny à Nantes et la Jukstapoz .Co à Athènes. Au sein de LUCANE elle est à l’initiative des projets CORPUS et MOSI en collaboration avec la danseuse et chorégraphe Bára Sigfúsdóttir.

Elle participe au projet Dans I Skolan en Suède (dispositif danse à l’école) avec Stéphane Imbert et mène des workshops danse et photographie autour de l’image et du corps (783 Nantes, Reykjavik Dance Atelier Islande).

En parallèle, Aëla mène un travail d’auteure-photographe. Ses clichés ont fait l’objet de nombreuses publications et expositions collectives en France et à l’étranger (Italie, Espagne, Grèce, Allemagne, Belgique, Angleterre, Etats-Unis, Argentine, Mexique, Australie, Japon) Elle collabore régulièrement avec des labels de musique (Fluid Radio UK, Triangle records USA, Kitchen Label SG) ainsi qu’avec des institutions culturelles comme l’Onasis Cultural Center à Athènes et l’Opéra National de Paris. En 2013 Les éditions du LIC, maison indépendante basée à Oslo, ont publié sa première monographie L’ABSENTE.

Son travail photographique est à découvrir sur le site: http://aelalabbe.com/

 

Laurent Maindon

VIGIE DRAMATURGE

Laurent Maindon est metteur en scène et auteur par passion, fils de peintre en bâtiment et de caissière, plutôt viandes que légumes, et durablement hédoniste. Il a fondé et dirige le Théâtre du Rictus, compagnie de théâtre conventionnée, depuis 1996 et défend tout particulièrement les écritures dramatiques contemporaines (Sylvain Levey, William Pellier, András Forgách, Heiner Müller, Janne Teller, Edgar Hilsenrath, Edward Bond…).

 

En tant qu’auteur, il a publié plusieurs ouvrages de poésie et quelques nouvelles et récits. Il collabore également avec différentes revues (Le Zaporogue, Terre à ciel, Revue des Ressources, Recours au poème).

Alain Le Foll

INGÉNIEUR SONORE

Ingénieur en systèmes électroniques de formation, Alain développe sa pratique et ses compétences pour la musique, le son et la technologie dans le domaine du spectacle vivant, des expositions, des installations numériques. 

Plus spécifiquement concepteur son mais aussi concepteur en lumière et machinerie, il a collaboré à de nombreuses créations : théâtre, danse, musique (Cie CRAC, Cie Fol Ordinaire (M. Liard), Cie Rictus (L. Maindon), Cie l’éternel éphémère (T. Pillon), Cie Garin Trousseboeuf, Ateliers théâtre et danse du Théâtre Universitaire de Nantes...). 

Depuis quelques années, ses activités s’orientent plus particulièrement sur l’exploitation des nouvelles technologies pour les expositions et les installations numériques.


Il développe des espaces sonores, lumineux et interactifs pour des parcours scénographiques en combinant capteurs, outils logiciels et hardware libres (pure data, python, arduino,...). Il collabore avec Sandrine Berger, scénographe, sur les expositions itinérantes Gourmandises et Trouillomètre zéro, avec l’artiste Dominique Leroy sur l’exposition La robe et le nuage (HAB galerie à Nantes) et l’installation storelux (plateforme intermédia, Stéréolux, Nantes)), avec Raphaël Lerays, scénographe, sur les expositions Un Nantais nommé Jacques Demy  et Kekça poésie

En 2017, il crée la structure SCÉNOtopic avec Sandrine Berger, scénographe. 
www.scenotopic.fr

 
 

Stéphanie Petton

CRÉATRICE LUMIÈRES

Diplômée d’un DMA (Diplôme des Métiers des Arts) de la Régie Lumière en 1997, Stéphanie Petton fait  tout d’abord ses armes en tant que technicienne dans les Théâtres de Bretagne (le TNB à Rennes, le Quartz à Brest, le CDDB à Lorient et le Théâtre de Cornouaille à Quimper) ainsi que dans les festivals (Mettre en Scène, Mythos, Interceltiques…). 
Très vite, elle signe ses premières créations lumières et œuvre dans tous les domaines du spectacle vivant en tant qu’éclairagiste. Pour la danse, elle travaille notamment avec les compagnies 29X27, Bernado Montet, Cécile Borne, Emanuela Nelli. Pour la musique, elle réalise l’éclairage de la harpiste Cristine Merrienne ainsi que de plusieurs Opéras de Michel Rostain (Théâtre pour la Musique). Elle collabore aussi avec la trapéziste Chloé Moglia, le conteur Patrick Ewen, le metteur en scène Vincent Colin… Elle participe également à la mise en lumière d’expositions (A et K Lemant au Château de Trévarez…) et de diverses manifestations  (Fêtes Maritimes de Dournenez…)…

En parallèle, elle occupe des postes de Régie de tournée (Lumière et/ou générale) pour des Cies comme Le Chat Borgne (J-Yves Ruf), Jean-Louis Benoît,  Jean Baptiste André, Cie Les Bas Bleus (Séverine Coulon)…
 

 

Cécile Pelletier

CRÉATRICE COSTUMES

Son parcours l’a très rapidement dirigée vers des études d’art (Deug histoire de l’art, Beaux arts d’Anvers,diplôme costume Nogent sur Marne, formation tailleur homme au greta , formation métal pour costumes et accessoires cfpts.)

Elle est passionnée par la matière, ses alliages, ses transformations : tissus, métal , bois, peinture.

Son travail de plasticienne lui a permis de travailler dans différents univers du spectacle vivant(Théâtre, Danse, Musique, Jeune public) auprès de nombreuses compagnies.

 

Aurélia Roche Livenais

COLLABORATRICE DE DIRECTION

Issue d’une famille entre mouvement et notes de musique, elle a fait évoluer son envie d’étudier la primatologie vers le secteur culturel.

Après avoir traversé le chemin du Théâtre de l’Hôtel de Ville de Saint Barthélemy d’Anjou, de la scène conventionnée danse ONYX - La Carrière à Saint Herblain et de l’agence Wallonie Bruxelles Théâtre et Danse à Bruxelles ; elle rejoint en 2010, la compagnie 29.27 et est aujourd’hui collaboratrice de direction. 

Pauline Sol Dourdin

ASSISTANTE CHORÉGRAPHE - INTERPRÈTE

Parallèlement à un cursus universitaire en Lettres et Management du Spectacle Vivant, elle multiplie les expériences de danse. Reçue à l’École Michel Hallet Eghayan de Lyon, elle complète son itinéraire par des rencontres humaines et artistiques prépondérantes, entre-autres au côté de Régine Chopinot, Jean-Christophe Paré, José Cazeneuve, Christine Rougier.

 

Elle devient interprète pour les compagnies 29x27/Matthias Groos et Gaëlle Bouilly et Grégoire & Co/Sylvie Le Quéré. Elle cosigne plusieurs créations collectives telles que Nosotros Trio/Ar Jaz, DéKoeff, Regards Croisés avec la plasticienne Dominique Potard. Depuis 2011 elle collabore en tant qu’interprète avec Kathleen Reynolds/Ambitrix. En 2014 elle rejoint la Dancing Playing Party, laboratoire de Danse et Musique improvisées initié par Frédéric Bargeon Briet (Nimbus) qui s’articule autour des rencontres The Bridge, une dynamique d’échange entre musiciens de France et de Chicago. Dans le même temps elle développe un travail d’auteure porté par Ambitrix  et  mène une réflexion engagée sur l’identité et le corps construit.

 

En 2008 elle signe OLGA, libre interprétation d’Olga ou pourquoi j’ai cousu ma chatte, monologue de Lolita M’Gouni (éd. les Ames d’Atala). Elle entame en 2012 une série de performances intitulées {CORPS EN CHANTIER}, un cabinet de curiosité où la figure hybride illustre une personnification d’émotions qui s’entrechoquent. Ces expériences diverses l’amènent à jouer tout autant en salle de spectacle, en espace d’exposition ou en espace public.

 

En 2016 elle obtient le Diplôme D’Etat de Professeur de Danse Contemporaine et s’investit au sein du SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS, lieu artistique et pédagogique Nantais destiné à la danse et créé par la Compagnie 29x27.

 
 

Neirouz Soussi

SECRÉTAIRE ADMINISTRATIVE

Après un parcours scientifique à l'Institut Pasteur puis à l'Université Paris Diderot, Neirouz s'emploie à diversifier ses expériences professionnelles. Elle aime accompagner les projets artistiques.

Aujourd'hui, elle est au service de la Compagnie 29x27.

 

Marc Tsypkine

VIDÉASTE

Marc Tsypkine de Kerblay Né en 1970, il travaille et vit à Nantes. Après avoir été diplômé de l’Ecole des beaux-arts de Nantes en 94, il travaille en tant que plasticien, 6 ème rencontre d’art contemporain /1994, fin de siècle Johannesburg 1997...  A partir de 1998, il réalise et collabore sur différents clips et lives avec des artistes comme les French Cowboy, Philippe Katerine, Daphné, François Ripoche. Parallèlement, il fonde la compagnie Dullciné, participe au collectif Alice & Co Alice petite forme explosive  En 2005 il co-réalise avec la comédienne Marilyn Leray La cuisine d’Elvis de Lee Hall, Un bateau pour les poupées de Miléna Markovic, Les névroses sexuelles de nos parents de Lukas Bärfuss, et dernièrement l'adaptation au théâtre de Zone ( Avignon 2018) de Mathias Énard il collabore avec les metteurs en scène Hervé Guilloteau, Patrice Boutin et Claire Caigneaux, Laurent Maindon (...Fuck America Avignon 2017), le chorégraphe Matthias Gross et la scénographe Gaëlle Bouilly pour un seul être. A partir de 2003 il assiste le vidéaste Pierrick Sorin ( Lille 2004, Triptyque Barcelone/2005, Nuit Blanche/2008 ) ainsi que la création des opéras, La Pietra del Paragone  de Rossini ou encore la belle Helene d’ Offenbach....